logo publicité Visiter le site national
retour à l'accueil plan du site Contacter le groupe régional administration du site
UNION DES INGENIEURS CNAM 292 rue Saint-Martin 75003 PARIS tél : 01 42 72 64 40 Fax : 01 42 78 26 43
Vous êtes ici : Actualité > L’ionisation des denrées alimentaires
Actualité
L’actu de l’UNICNAM et du CNAM pour tous ...
A vos Agendas
Espace Video et DVD
Evénements, sorties
Notes de lecture
Publications
UNICNAM et IDF TV

Association
Notre association : son histoire, ses missions, adhérer ...
Conseil d’administration
Statuts & réglements
Lettre de l’Union
Projets
Accompagnement, parrainage
Assemblées générales
Nous contacter, adhérer
Vision 2014
Vos représentants

Groupes régionaux et groupes professionnels
Tout sur les groupes de l’Unicnam

Petites annonces
Un service gratuit pour les adhérents

Emplois & Stages
Offres d’emplois et Cv
Candidatures
Offres d’emploi & Stage

Ingénieurs
Nos relations avec les autres Ingénieurs ...
Adhérents Actifs
CNISF
Réseaux Professionnels

Partenaires
Nos partenaires se présentent.

Documentation
Notre fonds documentaire.

L’ionisation des denrées alimentaires
mercredi 29 octobre 2008


Par Jacques FOOS et Grégoire BINET

Les préoccupations de sécurité alimentaire prennent aujourd’hui une place importante, à l’échelon national et à l’échelon européen. Certes, la qualité sanitaire des aliments est aujourd’hui, en France comme en Europe, globalement satisfaisante et meilleure que dans un passé parfois idéalisé mais les crises récentes liées à l’alimentation animale ont montré la difficulté de maîtriser certains risques, comme la salmonellose.

L’irradiation des aliments (appelé aussi ionisation) est un procédé mis au point depuis plus de 70 ans et qui, recourant à des rayonnements (photons, électrons, rayons X) d’énergie suffisante, permet d’assurer une qualité optimale sur le plan de l’hygiène (élimination de Salmonella ou Listeria) ou de prolonger le délai de conservation et de commercialisation d’aliments, de réduire les pertes au cours du stockage (destruction des insectes dans les céréales) ou de se substituer à des substances chimiques, de présenter une solution alternative à l’autoclavage pour l’alimentation stérile (cosmonautes, malades immunodéprimés,...) ou autres applications par exemple d’ordre technologique (amélioration du rendement d’extraction en jus de fruits...). L’intérêt de l’ionisation en agro-alimentaire est double. Il réside essentiellement dans la pénétration du rayonnement au cœur de la denrée à travers l’emballage (évitant ainsi toute recontamination) et sans élévation de température (produits frais ou congelés).

Malheureusement ce procédé est mal connu et il est considéré avec suspicion par certains consommateurs chez lesquels il évoque de façon totalement infondée et irrationnelle un « danger radioactif » et ses risques éventuels

Lire l’article...

IMPRIMER L'ARTICLE
IMPRIMER
L’ionisation des denrées alimentaires
[Ionisation aliments]
Taille : 311.8 ko

Dans la même rubrique :
Naissance, structure, évolution de l’Univers
Etudes réalistes sur l’économie par un ingénieur CNAM
De la loupe à la jumelle,
EPR : Les interrogations d’un scientifique reconnu
Peut-on sortir du nucléaire ? Après Fukushima, les scénarios énergétiques de 2050
Management des entreprises et systèmes d’information
Jacques Foos, Professeur Honoraire au CNAM, Vice-président des 3 Commissions de surveillance du Cotentin
L’intelligence économique
Évolution du coût du kWh électrique en France depuis 2001 : Jusqu’où va-t-on aller ?
Mes tapisseries, ou le recyclage des chutes de couturières

Sur le web :
Les 3 révolutions du livre


Proposer un article | Nous contacter | Plan du site | Admin | Accueil
Union des Ingénieurs CNAM Association reconnue d'utilité publique (loi de 1901) Ce site est réalisé grâce au système de publication SPIP