logo publicité Visiter le site national
retour à l'accueil plan du site Contacter le groupe régional administration du site
UNION DES INGENIEURS CNAM 292 rue Saint-Martin 75003 PARIS tél : 01 42 72 64 40 Fax : 01 42 78 26 43
Vous êtes ici : Plaidoyer pour une approche non conventionnelle d’un sujet revenu en haut de l’actualité
Actualité
L’actu de l’UNICNAM et du CNAM pour tous ...
A vos Agendas
Espace Video et DVD
Evénements, sorties
Notes de lecture
Publications
UNICNAM et IDF TV

Association
Notre association : son histoire, ses missions, adhérer ...
Conseil d’administration
Statuts & réglements
Lettre de l’Union
Projets
Accompagnement, parrainage
Assemblées générales
Nous contacter, adhérer
Vision 2014
Vos représentants

Groupes régionaux et groupes professionnels
Tout sur les groupes de l’Unicnam

Petites annonces
Un service gratuit pour les adhérents

Emplois & Stages
Offres d’emplois et Cv
Candidatures
Offres d’emploi & Stage

Ingénieurs
Nos relations avec les autres Ingénieurs ...
Adhérents Actifs
CNISF
Réseaux Professionnels

Partenaires
Nos partenaires se présentent.

Documentation
Notre fonds documentaire.

Universités – Grandes Ecoles
Plaidoyer pour une approche non conventionnelle d’un sujet revenu en haut de l’actualité
Le 16 Février 2011 Par Claude Maury
mercredi 12 janvier 2011, par Laurent Donge


Le sentiment général qui s’impose est que le dispositif français de formation des ingénieurs , dont il est difficile de mettre en cause de manière analytique, l’efficacité et même l’excellence par rapport aux réalisations étrangères, est d’une certaine manière "piégé" par des questions posées de l’extérieur (certaines peut-être avec des intentions malicieuses, d’autres à l’évidence avec la plus entière candeur) qui s’inscrivent pour une part dans des logiques qui ne sont pas les siennes. Alors que les formations d’ingénieurs ont pour première raison d’être de préparer leurs diplômés à faire face avec succès à des situations concrètes, et d’anticiper autant que possible sur les règles du jeu de la compétition économique mondiale, elles se voient opposer des schémas marqués par la place accordée aux préoccupations d’accroissement du savoir pur et de maîtrise conceptuelle de la connaissance.
Il n’est pas du tout neutre que l’on se réfère systématiquement à un effort de recherche (logique de moyens avec en arrière-plan l’idée de la primauté du savoir pur) dont nul ne discute l’importance, en laissant au mieux dans l’arrière plan ce qui doit être fait pour l’innovation et le développement (logique de résultats et attention portée au savoir réaliser).
Quelque peu malmené par ce cadre de référence partiellement inadapté, le dispositif français de formation des ingénieurs doit dépasser l’obstacle et sortir de débats dans lesquels il est régulièrement placé sur la défensive. La voie raisonnable pour le faire est revenir à ses finalités propres et en se redéfinissant autour de la gestion, du développement et de la valorisation de nos savoir-faire technologiques, avec une philosophie de préparation à l’insertion professionnelle - rodée par les années - inspirée par le souci de servir au mieux les entreprise utilisatrices des diplômés, en jouant autant sur l’adaptabilité sur le long terme, que sur l’adaptation immédiate.
Ainsi clair dans son identité, l’ensemble des formations françaises d’ingénieur pourra donner sans arrières pensées une impulsion nouvelle à ses coopérations avec les autres composantes de l’enseignement supérieur ou secondaire, que ce soit les formations technique, les filières scientifiques (avec tous les métissages possibles) ou les ensembles mis en place en Région pour forcer des avancées sur des champs technologiques bien identifiés. Il sera à même d’accepter sans états d’âme des réformes institutionnelles dès lors que celles-ci préserveront les traits forts de son identité et s’inscriront dans la vision d’une meilleure utilisation de nos capacités nationales.
Ayant ainsi redonné tout son sens à la mission qui est la sienne, de servir au mieux la communauté nationale, il renverra aux analyses des historiens les querelles quelque peu dépassées entre différents modèles de développement de l’enseignement supérieur qui ont nourri notre jeunesse…
L’ambition de cette intervention est d’amorcer ce recentrage.

Présentation faite par Claude Maury.

Délégué général du Cefi, Claude Maury est un observateur privilégié de la formation et de l’emploi des ingénieurs. Approche compétence, apprentissage, rapprochement des écoles et des universités... il revient sur les grandes tendances d’un monde en pleine mutation.

Claude Maury est délégué général du Comité d’études sur les formations d’ingénieurs

Avec la participation de l’UNICNAM.

Cette conférence aura lieu dans les locaux du CNIF, à partir de 17h30.

CNISF

7, rue Lamennais

75008 PARIS

Entrée libre dans la limite des places disponibles.

Pré-inscription en envoyant un émail à : mlecointe@cnisf.org

IMPRIMER L'ARTICLE
IMPRIMER
Plaidoyer pour une approche non conventionnelle d’un sujet revenu en haut de l’actualité

Dans la même rubrique :
Les ultrasons. Applications à la médecine et à la physiologie spatiale
Le conseil des biotechnologies, une nouvelle forme d’expertise : l’exemple des OGM
L’exploitation des réseaux de transport collectifs organisé par l’UTP et le CNISF
Et L’Homme créa ... le robot !
La trisomie 21
CRYPTOGRAPHIE, Quelques clés pour aborder le domaine
La planification financière personnelle et l’optimisation fiscale = Inscription obligatoire
Développez vos compétences émotionnelles
Qu’appelle-t-on cancer ? Pourquoi utiliser l’énergie nucléaire ? Quand l’énergie nucléaire soigne
Le Cnam poursuit sa politique de partenariat avec l’Afrique centrale

Sur le web :
Biennale internationale de l'éducation, de la formation et des pratiques professionnelles
Programme de la biennale
Construction History
La Biennale internationale de l'éducation, de la formation et des pratiques professionnelles
De nombreux événements autour du thème de la transmission
Sensibilisation à la communication interculturelle
1ère session : la liste des admis
Plongée dans les profondeurs abyssales


Proposer un article | Nous contacter | Plan du site | Admin | Accueil
Union des Ingénieurs CNAM Association reconnue d'utilité publique (loi de 1901) Ce site est réalisé grâce au système de publication SPIP