Union des Ingénieurs du Conservatoire national des arts et métiers

UNION DES INGENIEURS CNAM
292 rue Saint-Martin
75003 PARIS

tél : 01 42 72 64 40
Fax : 01 42 78 26 43
Courriel:


Retour au format normal


Les jeudis de l’environnement
Tchernobyl, 25 ans après Conséquences pour les êtres humains et pour l’environnement
le Jeudi 10 mars 2011 de 18h30 à 20h au cnam

3 mars 2011

par Laurent Donge


Jeudi 10 mars 2011 de 18h30 à 20h

Conservatoire national des arts et métiers

Amphi Robert FAURE (Z), 292 rue Saint-Martin, Paris IIIe

Attention : ce ne sera pas l’amphithéâtre utilisé habituellement pour les conférences organisées dans le cadre des jeudis de l’environnement. Cet amphithéâtre ce situe sous la cours d’honneur du Conservatoire. On y accède par l’escalier situé à gauche en entrant dans la cours.

plan du cnam


Entrée libre, dans la limite des places disponibles Organisé avec le soutien de l’union nationale des ingénieurs Cnam (UNICNAM)

Conférencier : Didier Champion Directeur de l’environnement et de l’intervention à l’Institut de Radioprotection et de Sureté Nucléaire (IRSN)

Débat animé par : Catherine Luccioni Professeure de radioprotection – Cnam


Le 26 avril 1986, le réacteur n°4 de la centrale de Tchernobyl explose brutalement, provoquant une importante dispersion de matières radioactives dans l’atmosphère. Les rejets durent 10 jours, formant un nuage radioactif qui se disperse sur l’ensemble de l’Europe au gré des conditions météorologiques. Des dépôts radioactifs variant en fonction de la distance, des pluies et de la durée du passage du nuage se produisent, entraînant une contamination plus ou moins durables des sols et des denrées agricoles ou naturelles.


Pendant plus de 10 ans, l’IRSN s’est attaché à caractériser et interpréter l’étendue des conséquences de cette catastrophe nucléaire sur le territoire français, dans un contexte de controverse qui a perduré jusqu’en 2006. Ont pu être ainsi déterminées : la contamination de l’air en France au cours des jours qui ont suivi la catastrophe, la formation des dépôts radioactifs sur notre territoire et la contamination des denrées agricoles en 1986 et les années suivantes. Cette connaissance de la contamination environnementale a permis à l’IRSN d’évaluer les doses reçues par la population française et, en particulier, les doses à la thyroïde reçues par les enfants qui vivaient dans l’Est de la France en 1986, territoire de notre pays le plus touché par les retombées radioactives. Ces résultats ont ainsi permis d’estimer le risque théorique d’apparition de cancers de la thyroïde au sein de cette population exposée.


La conférence du 10 mars 2011 présentera un panorama général des résultats de ces travaux, rassemblés dans un livre publié par l’IRSN


Conformément aux articles 28,39,40,41, 42 de la loi du 6/01/1978 modifiée, vous disposez à tout moment d’un droit d’accès, de modification (changement de nom, d’adresse, etc.), de rectification (en cas d’erreurs) ou de suppression sur les données vous concernant.

Pour exercez ce droit, vous pouvez nous écrire à l’adresse suivante :

Denis MURAT - Conservatoire national des arts et métier RCE - CC384 292 rue Saint-Martin Paris Cedex 03

ou par mail : denis.murat@cnam.fr

en savoir plus sur wikipedia

Laurent Donge